Forum de la guilde Caramel's (nouvelle Nappage-Caramel) évoluant sur le serveur Sumens du MMORPG Dofus
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Voici leur Histoire II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Voici leur Histoire II   Sam 20 Oct - 22:07

VOICI LEUR HISTOIRE II


21/10/2012
Caramel’s <3

SOMMAIRE
• I- L’univers de la gloire
• II- Jalousie dangereuse
• III- L’expérience d’un monde sournois.
• IV- Une intégration difficile
• V- La renaissance d’une légende

Personnages (Avec leur accord)
Devilepee
Spectrix
 Jodge
 Lady-Jeynna
 Myobu
 Idemorta

 + D’autres personnages inventés

• I- L’univers de la gloire


Un an et trois quarts après leur victoire face au clan des roublards … et surtout face à leur chef, Devilepee et Spectrix héritèrent d’une immense popularité. En effet, depuis qu’ils sont revenus à Bonta avec la couronne du tyran roublard, ils se sont très vite crées leur propre communauté de fans.
Devilepee participe régulièrement à des animations de combats, notamment à des simulations de sont exploit légendaire.
Spectrix, lui, a monté sa propre enseigne de « L’art de la discrétion » aux aventuriers de tout âge.
Les deux hommes connaissent un succès phénoménal, sont très respectés et devenus des références dans leur domaine. Tous semble montrer qu’ils vont connaître la gloire jusqu'à la fin de leur vie, et même après leur mort.
Mais de cette gloire aveuglante, va se dégrader une amitié au fil du temps.
Les deux partenaires de combats se rendaient à des « meetings » différents, avez des points de vues différents sur tous. Ils se voyaient de moins en moins, jusqu'à plus du tout. Ils se sont complètement oubliés.
Devilepee rencontra Nirina, disciple de Iop elle aussi qu’il épousa rapidement, celle-ci lui faisant complètement oublié celui qui lui a tant appris.
Sans vraiment s’en rendre compte, Devilepee entra dans le monde du show business, il négociait des déplacements, faisais des entrées improvisées mais inattendues du public sur scène.
Pour bien gérer tous ça, sa femme lui conseilla d’engager un agent, évidemment, Devilepee repensa à Spectrix, mais sa femme choisissait presque pour lui, elle l’incita à choisir son oncle, un Enutrof très futé ayant un grand sens des affaires. Devilepee ne refusa pas.
Pendant ce temps là, Spectrix continuait à donner des cours de l’art de la discrétion, il en fit une mode et des concours de discrétion s’innovèrent. L’école de Spectrix étant réputée comme la meilleure. Il forma ses propres équipes à tous niveaux dont une qui intégra le plus haut niveau dans ce domaine. Le but final étant de réaliser des prises de combats en faisant le moins de bruit possible. Inutile de vous dire que l’équipe de Spectrix était favori.
Devilepee rencontra l’oncle Enutrof de sa femme, celui-ci lui apparut très fiable et expérimenté. Il commença à gérer ses affaires dès la fin de leur entretien.
Débarrassé de la partie gestion de son business, Devilepee pouvait s’accorder plus de loisirs, il gâta sa femme, sorti avec ses nouveaux amis.
Les deux hommes vivaient maintenant une vie heureuse séparément.


• II- Jalousie dangereuse


Spectrix remporta le titre de champion avec son équipe classée au plus haut niveau, il brillait concours sur concours, faisant de nombreux déplacement. Le sport se développant, d’autres équipes se perfectionnant également, ces « combattants » touchaient maintenant une importante rémunération et étaient devenues des professionnels. Spectrix laissa son poste d’entraîneur pour devenir manager général de son enseigne qui devint un club.
Devilepee déménagea dans le sud d’Amakna, plus pratique comme beaucoup de ses relations été installées à Brakmar.
Devilepee pris de l’importance dans le show business, recevais des contrats intéressants de personnalités de plus en plus renommées. Il montait sur les plus grandes scènes de Brakmar.
Il faisait une confiance aveugle en son agent, qui lui obtenait des contrats hallucinants.
Jusqu’à ce qu’un jour, l’Enutrof fit tomber un papier qu’il ramassa aussitôt sous les yeux de Devilepee, le vieil homme semblait embarrassé, Devilepee lui demanda de quoi il s’agissait mais son agent détourna le sujet. Pour la première fois, Devilepee douta de l’Enutrof.
Le disciple de Iop ne ferma pas l’œil de la nuit, troublé par ce papier que l’Enutrof a caché. Il y songea toute la nuit, pour finalement ce lever au matin et le chercher dans le bureau de son agent.
Il fouilla d’abord dans les tiroirs du bureau, puis les meubles, mais il ne trouva rien de spécial, il jeta un œil sur le bureau, une feuille s’y trouvais à moitié cachée par un livre. Il lisait déjà en gros « Gouvernance de Bonta ».
Il prit la feuille et fut stupéfait par ce qu’il lit : «Lettre de Tueurdecéréales. Bonjour Spectrix, Devilepee ne semble pas être intéressé par la place de gouverneur de Bonta, il n’est donc pas nécessaire que j’intervienne. »
Au moment ou il reposa la feuille, l’Enutrof entra surpris et compris que le disciple de Iop avait lut la lettre.

Enutrof : *Avançant doucement* « Je ne voulais pas que tu tombes dessus, excuse moi ! …
Devilepee : *Stupéfait* : Tu n’y ais pour rien, c’est mieux que je le sache de toute façon, mais tu aurais pu me le dire.
Enutrof : Je sais, mais je tenais à te protéger de ça, tu as d’autres occupations et …
Devilepee : *sortant de sa tétanisation* : Mais d’après ce que j’ai compris il a engagé quelqu’un pour m’espionner !
Enutrof : *D’un air timide* : Oui … Certes.
Devilepee *fou de rage* : Et ce poste de gouvernant ça veux dire quoi ?! Pourquoi je m’y intéresserais, et si ce serrais le cas, ce Tueurdecéréales m’aurais tué ?! Je n’arrive pas à y croire, c’est vrai qu’on n’a plus eu de contactes, mais je n’aurais jamais cru que Spectrix pourrait me faire sa !
Enutrof : Il y a certaines personnes qu’on croit connaître … Jusqu’au jour ou elles baissent leur masque …
Devilepee : Que dois-je faire ?
Enutrof : Maintenant que tu es au courant, tu dois réagir, Spectrix te pourrira alors ne te laisse pas faire, il pense que tu ne te doutes de rien, c’est là ta chance de l’éliminer.
Devilepee *déterminé* : Tu as raison papa !
Enutrof : Je vais le faire venir à nous, je prétexterais être un grand organisateur de concours de discrétion, croit moi pour ça je suis bon ! »

Spectrix pendant ce temps continuait de gérer son club, il ne vivait que pour sa, il devait le maintenir à la première place. Il passait parfois devant les salles d’entraînement pour vérifier le travail des coachs, les corriger. Il faisait le travail de deux personnes, ses collaborateurs lui ont milles fois conseillé d’engager une secrétaire, il répondait qu’il y penserait mais la proposition s’oubliait toujours avec le temps.
Spectrix triait son courrier, chose qu’il faisait quotidiennement alors qu’une lettre lui tapa dans l’œil « Organisation du plus grand concours de discrétion de tous les temps »
Sur cette lettre, il reçoit une invitation dans une maison non loin de l’atelier des bûcherons des plaines de scarafeuilles le lendemain même.
Evidemment, cette lettre fut envoyée par l’Enutrof afin de tendre un piège à Spectrix.
Le lendemain, Devilepee et son agent sont « barricadés » sur place et attendent le traître de pied ferme.

Enutrof : « Tu veux que je reste ?
Devilepee : Non ne t’en fait pas, je vais régler ça seul. »

Très ponctuel, Spectrix ne se fit pas longtemps attendre, les deux hommes se rapprochèrent, échangèrent une poignée de main. Spectrix eu du mal à reconnaître Devilepee, il fallut que celui-ci lui engage la conversation.
Devilepee *d’un sourire malhonnête* « Bonjour sac d’os
Spectrix *Surpris* : Devil ? »
Spectrix n’en revenais pas, à cet instant il pense que Devil est lié à l’organisation d’un grand concours de discrétion.
Devilepee fixa Spectrix un instant, comme si il hésitait, le disciple de Sram ne s’attendant pas du tout à ce qui allait lui arriver. Le disciple de Iop sorti son épée.

Spectrix : « Tu te bats à l’épée maintenant ? C’est que beaucoup de choses on changées depuis le temps !

Devilepee stoppa nette son geste, poussa un petit crie ironique et frappa Spectrix de toute ses forces, le disciple de Sram fut propulsé sur une cinquantaine de mètres.
Un silence pris place après l’explosion du coup, Devilepee s’approcha doucement de sa cible qui restait allongée, immobile. Qui sait, le coup l’avait peut-être tué.

Devilepee : « Alors monsieur le gouverneur de Bonta ?
Spectrix *agonisant* : De quoi tu parles ? Qu’est-ce qui te prends ?
Devilepee *Soulève l’agonisant par le colbac et le roue de coups* : Comme ça on voulait me faire tuer ? Quoi, tu n’osais pas le faire toi-même ? Et bien moi je vais oser le faire moi-même dans mon sens ! »

Devilepee s’arrêta de frapper puis se retourna pour préparer un second coup fatal.
Mais au moment où il dégaina son épée, Spectrix était debout derrière lui. Devilepee lança sont ultime coup en se retournant, mais Spectrix eu le temps de disparaître à temps. Un combat était engagé, mais à sens unique, Spectrix faisais tourner Devilepee en bourrique, même si il recevait quelques coups de temps en temps car Devilepee n’était pas des moins malins quand il s’agissait de combattre.

Spectrix : « Tu as perdu la tête ? Pourquoi fais-tu ça ?
Devilepee *Frappant dans tous les sens* : Je sais tous, c’est bien dommage d’en arriver la alors que ta place de gouverneur je n’y aurais pas touché !
Spectrix *ne comprend pas* : Quelle place de gouverneur ? Tu te trompes !
Devilepee : Vraiment ? Tueurdecéréales ça ne te rappelles rien ? J’ai vu la lettre qu’il t’a envoyée !
Spectrix : Quelle lettre ?! »


• III- L’expérience d’un monde sournois.


Voyant qu’il ne pouvait pas calmer Devilepee, Spectrix cessa de lutter et s’arrêta de combattre, il était maintenant à la portée de Devilepee.
Devilepee : « Déjà fatigué le traître ?
Spectrix : C’est vraiment ce que tu veux ? Tu veux me tuer comme ça sans que je ne sache pourquoi ? »
Devilepee, fou de rage de voir que Spectrix fais semblant de ne rien comprendre, s’élance vers lui pour l’achever. Ce qui ne donna pas le choix à Spectrix de donner toute sa force pour occuper le disciple de Iop qui fut éjecté dans un endroit extraordinaire qu’il reconnu, il était là ou il avait tué le chef des roublards. Tous les souvenirs passés avec son équipier remontèrent, puis il revit les images de tous les événements de sa vie défiler à grande vitesse en arrière, jusqu'à la veille de ce jour, ou il revoit l’Enutrof faire tomber un papier devant ses yeux, puis le revoit écrire quelque chose sur un papier auparavant, il a l’air pressé et méfiant, il pause ce papier sur son bureau, c’étais la sois disant lettre envoyé à Spectrix.
A cet instant Devilepee compris que l’Enutrof était l’auteur de cette lettre, mais ne sachant pas pourquoi l’Enutrof ferrais sa, il s’est d’abord dit que le vieil homme était engagé par Spectrix. Puis en conclut finalement que cela n’avait pas de sens, le fait était bien que l’Enutrof était un imposteur. Devilepee vivait dans le faux depuis le début, il n’avait plus confiance en personne et redoutais que sa femme soie elle aussi dans le coup. Au moment même ou il comprit tous sa, il revint à la réalité. Spectrix était toujours là, en face de lui.
Spectrix : « Ca va !? Que t’es t-il arrivé ? »
Devilepee ne répondit pas, à la fois par honte et parce qu’il n’avait plus qu’une idée en tête, mettre son agent escroc hors d’état de nuire.
Il se rendit directement chez lui et ne passa pas par quatre chemins, il l’agressa directement, l’Enutrof ne se défendis pas ce qui laissait quand même place au doute dans la tête de Devilepee et ralenti son meurtre.
Alors qu’il était sur le point de l’achever, un groupe de ses fans arriva, ils étaient atrophiés de voir leur idole en train de tuer un pauvre vieil homme sans défenses.
Enutrof *chuchotant* : « Tu as perdu
Devilepee : Vieux ch’nok !
Enutrof *criant de toute ses forces* : Regardez qui est votre Devilepee ! Savez-vous pourquoi il veut me tuer ? Simplement parce que j’étais sur le point de révéler la vérité au monde entier ! En effet, cet homme est un imposteur, il vous a tous trompé ! C’est moi et bien moi seul qui ais vaincu le tyran Roublard ! Il est juste arrivé après et m’a menacé et payé pour que je me taise !
Il m’a même dis que je pourrais gérer ses affaires ! »
En quelques secondes, Devilepee était vu comme un assassin, il était maintenant face à une dizaine de personnes, surement qu’il les battrait, mais cela empirerais les choses. Il fuit le plus loin possible, il courrait en ce rappelant de sa vie, avant même de rencontrer Spectrix, il avait des amis modestes certes, mais de vrais amis, il pouvait avoir un ami véritable plus célèbre, mais l’a abandonné.
La nouvelle se répandit dans Bonta, des affiches de partout ou on voyait Devilepee et Spectrix inscris comme des meurtriers imposteurs.
Evidemment, le succès retomba sur l’Enutrof qui trouvais les mots après que le monde l’ai vu ce faire agresser par Devilepee.
En revenant chez lui, Spectrix découvrit sa maison complètement cernée par la milice de Bonta, il couru aller voir ce qu’il s’y passait.
Spectrix : « Qu’y a-t-il ?
Miliciens : Il est là, attrapez le !
Enutrof : Mort ou vif ! »
Spectrix fuit un endroit qu’il connaissait mieux que ses prédateurs, le bois de Litneg. Il savait ce qu’il devait faire : Retrouver Devilepee.
Spectrix se mis donc à chercher Devilepee, les deux hommes étaient coupés du monde, Spectrix remontais en secret à Bonta de temps en temps pour voir ce qu’il s’y passait, l’Enutrof prenait de plus en plus de pouvoir sur les gens et la milice, jusqu'à en devenir gouverneur sans élections. Il était devenu la référence, le peuple a jugé inutile de faire un vote. Les têtes de Devilepee et Spectrix étaient mise à prix pour la somme de 50.000.000kamas.
Spectrix continuait à chercher Devilepee sans ne plus y croire, quand il cru l’apercevoir près du port de Madrestam.
Spectrix : « Devil ?! »
L’homme se mit à courir, Spectrix ne voulait pas le rater. Il arriva à un cul de sac, il vit quelque chose bouger derrière un mur. L’individu fit un bond, c’étais un disciple de iop, Spectrix l’immobilisa.
Devilepee : « Arg !
Spectrix : Enfin je t’ai eu toi !
Devilepee : Lache moi ! Ou tue moi !
Spectrix : Qu’est-ce que tu racontes, tu es mon ami, tu as besoin de moi et j’ai besoin de toi !
Devilepee : Laisse tomber, on ne peux rien faire, on est foutu !
Spectrix : On a toujours su nous relever, on le fera aussi cette fois !
Devilepee *se débattant* : Je ne mérite pas que tu m’aides, laisse moi ! »
A ce moment, un groupe de 4 aventuriers s’approchèrent, sans doute pour toucher les 50.000.000. Spectrix ne chercha pas à les combattre, et sa discrétion sauva à nouveau les deux hommes qui arrivèrent dans un petit village. Ils s’avançaient lentement et en se méfiant des gens qui pouvaient les voir, étant donné qu’une grosse somme est promis à celui qui les ramènera à la milice. Mais ce village semble coupé du monde voir rebelle, des vieilles pancartes ou il est écrit « Révolution », des noms de personnes mortes pour défendre leur droits face à l’injustice de la milice. Les gens ne semblaient pas leur vouloir du mal. Les deux hommes décidèrent de passer la nuit dans ce village.


• IV- Une intégration difficile


C’est tôt le matin que Spectrix ce réveille, et bien surpris fut-il de voir cinq des villageois debout, devant lui, le regardant, armés de fourches. Le disciple de Sram garda son calme.
Spectrix *se lève doucement les mains en l’air* : Bien le bonjour braves gens, nous sommes des touristes …
Les villageois ne semblaient pas faire confiance aux deux hommes, ils s’avancèrent en dégainant leurs fourches. A ce moment, arriva une jeune disciple d’Eniripsa, sa tenue laissait penser qu’elle est l’infirmière du village. Bien qu’elle ait l’air pacifiste, elle inclinait parfois un regard sournois qui ne rassurait guère les deux aventuriers.
Infirmière : Bienvenu messieurs, quelle est la raison de votre venue ici ?
Spectrix : Pour être honnête, nous sommes arrivés ici par hasard, n’ayant nul par ou aller, on marche…
Infirmière : Oui bon ça à la limite on s’en fiche
Spectrix : Nous sommes recherchés par la milice de Bonta, nous somme victime d’un imposteur.
Infirmière : Votre ami n’a pas l’air en grande forme, suivez moi je vais m’occuper de lui.
Les deux hommes suivirent l’infirmière jusque chez elle, une petite tente très décorée, des potions magiques sur des commodes colorées.
Spectrix : « Sa pue la joie ici …
Infirmière : Je comprends que vous n’y soyez pas habitué, bon mettez le là.
Spectrix : J’ai mon idée pour faire tomber le masque de ce vieil imposteur.
Devilepee *en ricanant* : Monsieur Spectrix va retourner le monde.
Infirmière : Bon votre ami a vraiment l’air mal en point, il a besoin de beaucoup de repos, quoi que vous voudrez faire, il ne pourra pas vous accompagner.
Spectrix : Madame …
Infirmière : Appelez-moi Lady-Jeynna
Spectrix : Lady-Jeynna, on m’a dit que le clan des Roublards a changé de territoire, vous avez peut-être des informations ?
Lady-Jeynna *regard sournois* : Moi non, mais je connais quelqu’un qui saura vous dire
Spectrix : Qui est-ce ?
Lady-Jeynna *accentuant ce regard* : Un certain Idemorta
Spectrix : Vous pouvez m’en dire plus ?
Lady-Jeynna *En donnant le verre d’une potion à Devilepee* : C’est un vampire solitaire, quand il était petit tout le monde l’appelait Spike pour ce moquer de lui
Spectrix : Pourquoi ce surnom ?
Lady-Jeynna : Allez savoir
Spectrix : Et ou puis-je trouver ce … Spike ?
Lady-Jeynna : La dernière fois que je l’ai aperçu, c’était au Canyon sauvage, il a une faiblesse pour le sang de Koalak, vous avez beaucoup de chance de le trouver par la bas.
Spectrix : Très bien merci, vous n’avez pas entendu un bruit ?
Lady-jeynna : Ca dois surement être mon chat qui s’est réveillé »
En effet, un chat sorti de nulle part sauta sur sa maîtresse.
Lady-jeynna : « Gentil minou !
Devilepee : Eloigne le ton chat je suis allergique !
Spectrix : Il a l’air appétissant
Lady-jeynna : Ce serrais dommage de le manger, mon Myobu a un don
Devilepee, Spectrix : Huh ?
Lady-jeynna *regard sournois* : Myobu vous le montrera quand bon lui semblera »

La nuit tombée, Spectrix se mit en quête d’Idemorta au Canyon sauvage.
Il n’était pas simple à trouver, en plus que le vampire était du genre solitaire, les Koalaks ne cessaient de se jeter sur le disciple de Sram, ce qui ralentissait sa progression. Après avoir passé plusieurs heures à tourner en rond, il aperçut quelque chose qui ressemblait bien à un vampire, il s’approcha doucement, l’individu marchait la tête basse en trainant des Koalaks égorgés.
Spectrix : « Idemorta ?
Idemorta : *se retournant lentement* : Huh ?
Spectrix : On m’a dit que vous pourriez m’aider
Idemorta : On vous a menti
Spectrix : Vous savez ou ce trouve le nouveau repère du clan des Roublards, n’est-ce pas ?
Idemorta : Cela dépend, selon ce que j’aurais en échange je verrais si je saurais vous répondre.
Spectrix : Que voulez-vous ?
Idemorta : Promet moi qu’en échange tu ferras tous pour que je soie reconnu dans le village et que tu me trouveras une femme
Spectrix : Si tu m’aides tu contribueras à une grande action
Idemorta *Plein d’espoir* : Ah oui ?! Laquelle ?
Spectrix : Effacer l’injustice en faisant éclater la vérité à Bonta.
Idemorta *Pensif* : Moi, Idemorta, fait éclater la vérité à Bonta !
Spectrix *Sortant le vampire de son rêve* : Alors va tu m’aider ?
Idemorta : Leur nouveau camp ce trouve à la frontière du Bois de Litneg et des pâturages de Bonta, tout à l’Est. Tu verras une grande banderole noire avec une tête de mort quand tu y serras proche.
Spectrix : D’accord, tâche de ne pas t’éloigner d’ici que je te retrouver pour ma promesse
Idemorta : Et toi tâche de tenir ta promesse ! »
Spectrix grimpa sur sa dragodinde et traversa les plaines de Cania pour arriver jusqu’au bois de Litneg, il chevaucha toute la nuit pour arriver au petit matin.
Il reconnu la banderole dont lui avait parlé le vampire et descendit de sa monture. Comme un sentiment de déjà vécu, ce lieu était toujours hostile, mais une fois la banderole passée, tout était plus vertueux avec un air de printemps, Spectrix était à la frontière, aux Pâturages de Bonta, étonnant lieu pour un campement de Roublards. Spectrix aperçu enfin un village, mais ceci ne pouvait pas être celui des Roublards, et si Idemorta s’était moqué de lui ? Les maisons étaient en pierre de craqueleur des plaines, matière que l’armée des vols à mains n’utilise pas habituellement. Il alla voir ça de plus près et constata qu’il s’agissait bien d’un village roublard, la mort de leur tyran les aurait changés.
Le village était bien gardé, Spectrix le voyait du haut d’une falaise qu’il fallait descendre, mais pour entrer il faudra bien accoster les gardes qui étaient postés sur deux tours entourant la grande porte.
Spectrix allait devoir à nouveau compter sur son sens de la discrétion, mais cette fois si cela semblait inaccessible, il tenta de descendre la falaise sans se faire repérer, mais il se fit vite repérer, leur entrée était trop bien placée pour y passer inaperçu. Les portes s’ouvrèrent et Spectrix ne chercha pas à résister, c’était tout ou rien de toute façon. Rapidement, le disciple de Sram fut accueillit comme un prisonnier. Il ne cessait de crier qu’il avait besoin de leur aide mais, certes sans violence, les roublards le ligotèrent et l’enfermèrent dans ce qui leur servais de prison : La seule maison en bois du village.
Il attendit plusieurs heures, lorsqu’il entendit des bruits de pas s’approcher.
Aussitôt la porte s’ouvrit brusquement, Spectrix fut emmené au milieu du village ou un grand feu était allumé, surement qu’il lui était réservé. A ce moment, Spectrix était un jouet de foire, les bruits des gens, les jets de tomates, les roublards ne semblaient pas du tout vouloir coopérer.
Il se retrouvait maintenant attaché devant ce grand feu, prêt à être poussé par le bourreau. Il regarda la foule déchainée autour de lui et comme tout être sachant qu’il va mourir, repensa aux meilleurs moments de sa vie et à ceux qu’il a ratés. Le bourreau lança sa botte, à ce moment Spectrix eu sa dernière idée juste avant de perdre connaissance.
Roublard : Le patron arrive à temps pour l’amuse-gueule
Spectrix *Criant de toute ses forces* : Devilepee !

Spectrix se réveilla dans un grand lit et se demanda s’il était mort.
Roublard : « Patron, il s’est reveillé ! »
Le nouveau chef du clan se retrouva devant lui, il n’était pourtant pas le plus robuste, pas comme l’ancien tyran, mais avait l’air plus soigné et plus intelligent.
Chef roublard : « Qui es-tu ?
Spectrix : Je me nomme Spectrix, je suis venu ici en paie car j’ai besoin de vos services.
Chef roublard : Mon nom est Jodge, chef de ce clan depuis que le Devilepee que tu as cité a tué l’ancien. C’est pour cela que j’ai tout de suite fait interrompre cette cérémonie de sacrifice, car j’ai dis à mes sujets que tout être essayant de s’infiltrer devait être sacrifié. Tu as de la chance que je soie arrivé à temps pour l’entendre.
Spectrix : Nous sommes dans une situation critique, Devilepee et moi, un Enutrof cherche à modifier l’histoire, et aussi votre histoire. Il a prétendu être le seul à avoir vaincu votre tyran et maintenant il est gouverneur de Bonta et a mit nos têtes à prix.
Jodge *Révolté* : Par Sram ! Ce que tu me racontes ne sont guère des foutaises, en tous cas je l’éspère pour toi !
Spectrix : Hélas non, si vous acceptez de m’aider, vous aurez confirmation par Devilepee que ce que je dis est bien réel.
Jodge : Bon, je veux bien t’aider Spectrix, dis moi juste de combien d’homme tu penses avoir besoin parmi mon clan.
Spectrix : Combien d’hommes composent ton clan ?
Jodge : Actuellement deux-cents quinze, de quoi faire sauter Bonta.
Spectrix : Une centaine suffiront
Jodge : Très bien, ne perdons pas de temps ! »
Jodge détacha Spectrix et motiva ses troupes, il choisit une centaine de ses meilleurs guerriers, leur laissa le temps de dire au revoir à leur proches, certains sortaient de leur maisons avec des photos, d’autres des objets souvenirs.
C’était précisément cent-six hommes qui chevauchaient vers la porte de Bonta Est
Spectrix : « Arrêtons nous ici, nous ne somme plus très loin, la porte est environ à 1 kilomètre d’ici.
Jodge : Ou ce trouve Devilepee ?
Spectrix : Il est avec une infirmière dans un village prêt de Madrestam, je vais le chercher
Jodge : D’accord, je viens avec toi, Dulbak ! Prend les commandes ! Vous attendez notre retour !
Roublard : Bien chef ! »


• V- La renaissance d’une légende


Devilepee semblait aller beaucoup mieux, il parlait beaucoup avec Lady-Jeynna et d’autres personnes du village, plus souvent avec ceux qui l’on découvert le premier. Le courant passait bien étant donné qu’il était lui aussi maintenant un révolté de la milice bontarienne.
Devilepee : «Ca fait presque une journée que Spec est parti, je commence à m’inquiéter !
Lady-Jeynna : Votre ami a du chercher Idemorta, ou si ça ce trouve le cherche toujours, c’est bien possible. Pour maintenant aucune raison de s’inquiéter »
Quand soudain, tout le village s’agita : Deux dragodindiers !
Devilepee sorti et reconnu Spectrix.
Devilepee : « Ne vous en faites pas, c’est un ami !
Spectrix *Ravi de voir que son ami va mieux* : Comment te portes-tu mon cher Devil ?
Devil *inclinant un regard vers Lady-Jeynna*: Je dois dire qu’on est beaucoup moins soigné à Bonta et pour plus chère que ça !
Jodge *tousse* : Bonjour, Devilepee
Spectrix : C’est le nouveau chef des roublards, sans lui je serrais mort à l’heure qu’il est.
Devilepee *Ne comprend pas* : Le nouveau chef des roublards te sauve la vie ?
Jodge : Au dernier moment je l’ai entendu crier votre nom, je vous dois en quelque sorte mon rang aujourd’hui, après tout c’est vous qui avez tué notre tyran. Puis si on veut modifier notre histoire par des mensonges, je me dois d’être à vos côtés pour rétablir la vérité !
Devilepee : Wow, il est chaud lui
Spectrix : Tu es d’attaques ? Cinquante-quatre roublards nous attendent devant la porte Est de Bonta, notre but serra d’atteindre la milice, et montrer aux gens en progressant que nous sommes bien les meurtriers du tyran roublard.
Devilepee : Et comment que je suis d’attaque, on va les bousiller !
Lady-Jeynna *regard sournois* : Vous m’oubliez ? Minou viens avec maman ! »
Ils repartirent finalement à neuf : Devil, Spectrix, Jodge, Lady-Jeynna et son chat ainsi que quatre villageois qui ont souhaités rejoindre la fête. Une fois tous réunis, ils préparèrent leur attaque.
Devilepee : Ya du peuple ! Au moins encore des gens qui m’aiment dans ce monde !
Spectrix : « Bon alors c’est simple, une fois entré, la milice c’est tous droit, on passera devant la Taverne du Feubuk, puis le quartier des tailleurs ou il y aura foule, et le centre-ville commencera au zaap, la milice s’y trouve derrière. N’oubliez pas que le plus important est de montrer que l’Enutrof est un imposteur, sinon nous n’avons aucune chance.
Jodge : « Ne t’en fait pas j’ai mon porte voix fait maison pour ça ! Vous avez compris vous autres, tout droit, rien de compliqué ! Tous ce que vous aurez à faire est de tuer tout ce qui vous attaquera !
La troupe était maintenant à deux-cent mètres de la porte, progressante. Devilepee, Spectrix et Jodge à l’avant, les cents-quatre roublards plus les quatre villageois, et Lady-Jeynna avec son chat qui ramassait les fleurs pour ses potions.
Le combat fut vite engagé, cents-onze combattants ne passent pas inaperçus, les roublards profitèrent de l’effet de surprise pour faire exploser la porte avec leur bombes, la milice ne pouvait pas protéger la porte, mais sans doutes qu’ils préparaient leur défense. La porte céda et la milice fit face, Jodge criait en boucle dans son porte voix que leur gouverneur était un imposteur, les quatre villageois étaient chargés de brandirent les banderoles informatives.
On pouvait compter plus de trois-cents miliciens qui se battaient maintenant face à cents-quinze révoltés, certains comprenaient le message et ce retiraient, d’autres restaient à fond dans leur combat pour leur gouverneur. Les morts se multipliaient des deux côtés, Jodge était portés par quatre de ses hommes sur une planche et avec son porte voix, les bontariens ne pouvaient pas le rater. En voyant sa couronne, les gens comprenais qu’il était le chef des roublards et ils paniqueraient si ils ne voyaient pas les banderoles indiquant que c’est pour dénoncer le gouverneur qu’ils sont venus.
Jodge *Dans son porte voix* : Vous vivez dans le faux, votre gouverneur est un imposteur qui cherche à modifier l’histoire par des mensonges, je suis le chef des Roublards et vous témoigne qu’il ne vous mérite pas !
A ces paroles, le chemin s’ouvrait à eux peu à peu, les gens s’avançaient avec eux tout droit vers la milice et tous les doigts étaient pointés vers l’Enutrof.
Arrivé au quartier des tailleurs, une nouvelle résistance milicienne fit face, mais voyant que les civils bontariens c’étaient également joint à eux, la moitié décida de ne pas combattre, l’autre moitié n’as pas fait long feu.
Ils progressèrent jusqu’au zaap, toute la partie Est de Bonta était un chantier.
A partir de là ils n’eurent aucun mal à atteindre la milice de Bonta, et bien surpris fut l’Enutrof en apercevant ce grand monde porté par Devilepee et Spectrix.
Enutrof *Affolé* : « Non de Dieu ! Sortez tous ! Sortez ! »
Il tenta bien de s’enfuir, mais la milice était cernée de A à Z.
Devilepee et Spectrix se mirent à sa recherche pendant que les roublards bloquaient les sorties. Le personnel de la milice que l’Enutrof a jeté dehors sortait les mains en l’air, pour l’Enutrof ce n’était qu’une question de temps.
Les deux hommes fouillèrent toute la milice mais aucune trace de l’imposteur. Puis ils entendirent un bruit dans la cuisine, les deux hommes comprirent ou l’Enutrof était caché, ils frappèrent à coup de pied dans un tas de pomme de terre qui laissait apparaître la cible ensanglantée.
Devilepee : «Finis de jouer papy !
Enutrof : Pitié ! »
L’Enutrof fut enfermé dans une petite cage afin que tout le monde puisse profiter de la vue de celui qui a trompé tous le monde dans un piteux état.
Le combat se termina en fête devant la milice, les roublards faisaient le tour des tavernes, Jodge leur avait bien évidemment donné quartier libre jusqu’au matin. L’Enutrof fut emmené à la prison de Brakmar, qui lui réservé un sort personnalisé.
Il ne restait que les trois hommes : Devilepee, Spectrix et Jodge. Alors qu’ils allaient eux aussi faire leur tour. Ils aperçurent Lady-Jeynna en train de courir vers eux suivie par Idemorta.
Lady-Jeynna : « Mais tu va me laisser tranquille ?!
Idemorta : Allez viens ! J’ai sauvé le monde !
Spectrix *coupant le chemin d’Idemorta* : Et bien, ça n’est pas la meilleur manière d’aborder une femme.
Devilepee : C’est lui que tu devais trouver ?
Lady-Jeynna : Oui c’est lui.
Idemorta *furieux* : Tu avais promis que je serrais aimé !
Spectrix : C’est grâce à lui que j’ai pu trouver les Roublards, sans lui on n’en serrait pas là maintenant.
Idemorta *fière* : Pas là, nan nan »
Voyons que cela ne suffisait pas à combler le vampire, Spectrix se mit à l’applaudir et jeta un œil sur ses compagnons comme pour leur dire de faire pareil. Ils l’applaudirent une minute, puis le disciple de Sacrieur s’en alla en bondissant.
Idemorta : « Je suis un héro j’ai sauvé le monde je suis aimé !
Lady-Jeynna *chuchotant à son chat d’un regard sournois*
Jodge *se frottant les mains* : Je ne sais pas pour vous mais moi je suis assoiffé et il ne va plus rester assez de bière pour moi si on attend trop !
Devilepee, Spectrix : C’est parti !
Myobu : On va prendre une cuite ?!
Devilepee, Jodge, Spectrix : Il parle !!?

THE END ;]


Dernière édition par Spectrixx le Mar 23 Oct - 17:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jodge

avatar

Messages : 175
Réputation : 3
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 21
Localisation : Dans le SûD!

Feuille de personnage
Pseudo du personnage: Jodge
Niveau du personnage:
192/200  (192/200)
Rang dans la guilde: Meneur

MessageSujet: Re: Voici leur Histoire II   Sam 20 Oct - 23:04

Mouai mouai mouia.. A part que je trouve très expéditif comment j'accepte de vous aidez, c'est pas mal XD

_________________
Il faut toujours aller de l'avant, sauf si il y a un mur! Cette réplique est aussi valable si Baltazar est devant!
Revenir en haut Aller en bas
Revemorta

avatar

Messages : 99
Réputation : -11
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 24
Localisation : Mayenne, Mayenne, Pays de la Loire, France

Feuille de personnage
Pseudo du personnage: Idemorta
Niveau du personnage:
184/200  (184/200)
Rang dans la guilde: Recruteur

MessageSujet: Re: Voici leur Histoire II   Dim 21 Oct - 10:31

Comment passer pour un con o_o
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voici leur Histoire II   Dim 21 Oct - 11:44

Je vais avoir du mal à retenir mon texte :/
Revenir en haut Aller en bas
Lady-jeynna

avatar

Messages : 155
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Sud

Feuille de personnage
Pseudo du personnage: Lady-jeynna
Niveau du personnage:
173/200  (173/200)
Rang dans la guilde: Secrétaire

MessageSujet: Re: Voici leur Histoire II   Lun 22 Oct - 17:13

Vive mon regard !
Vive Idemorta en mode crevard Razz Razz Razz
Par contre a un moment il y a plein de nombre de roublard différent heu... Pourquoi ? Et a quand la suite ? cat
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voici leur Histoire II   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voici leur Histoire II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes Six deniers dits "Dardennes" pour Louis XIV et leur histoire
» Barbara Kingsolver
» Gauri parle de SRK...interview de 2000
» Bon anniversaire
» [3x20] Les chiens de l'enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Caramel's :: Parle! Je t'écoute!-
Sauter vers: